Show Judiciaire (page 2)

L’expertise du chauffage et des ruissellements :

Très bien, rendons-nous à l’expertise initiale du 9 novembre 2011 où nous avions rencontré l’expert d’ELEX (M. PS) et l’inspecteur d’ALLIANZ (M. AB) pour la première fois et qui seront présents à cette expertise judiciaire du 5 janvier 2012. Nous avions sollicité ALLIANZ pour notre expertise judiciaire avant le déroulement de cette visite qui va tout remettre en cause.

Il faut savoir que cet expert et cet inspecteur ont remplacé l’expert M. AD (CUNNINGHAM & LINDSEY) et l’inspectrice Mme CB (ALLIANZ) du chapitre précédent.

M. PS (expert ELEX) et M. AB (inspecteur ALLIANZ) étaient venus pour contrôler nos dires dans le cadre d’une expertise avec nos experts d’assurés. Avant même de contrôler et d’expertiser quoi que ce soit l’inspecteur avait révélé leur intention : confirmer l’expertise précédente. Face à une volonté si peu objective nous avions immédiatement dénoncé ce fait à notre « médiateur » ALLIANZ .

Attention ce médiateur théoriquement n’existe pas ! Même si c’est ce que l’on nous a fait croire, il s’agit là d’un défaut de qualité.

Extrait prouvant qu’il nous avait été présenté comme médiateur et que nous étions maintenus dans l’illusion :
L’intéressé et diverses personnes de chez ALLIANZ et PROTEXIA sont copies, aucune ne contestera…Le 'médiateur' que nous nommons dans ce mail est copie, ainsi que d'autres intervenants : nul ne contestera... Il n'est pas médiateur, c'est un défaut de qualité !

Extrait démontrant qu’il n’existe pas de médiateur chez ALLIANZ, cela ne nous sera confirmé qu’à l’interruption de la biennale auprès du véritable médiateur des assurances :

ALLIANZ tentera de nous dire officiellement après être allé devant le Médiateur des assurances qu'il n'y pas de médiateur chez eux... Aucun grief lors de la publication officielle du site du Médiateur des assurances contre eux.

Extrait de notre mail envoyé juste après l’expertise suite aux déclaration de M. AB inspecteur d’ALLIANZ à notre faux médiateur :
Dès l'arrivée, avant expertise, l'inspecteur ALLIANZ et l'expert ELEX déclarent venir défendre la position de leurs prédécesseurs. Nous signalons le peu d'objectivité de cette expertise à ce que l'on nous avait présenté comme 'médiateur' : nouvelle preuve de l'importance qui lui est accordé.(comme toujours, il est téléchargeable dans les documents à télécharger)

Extra d’info : Pour le Médiateur des assurances nous n’avons donc pas fait de médiation (puisque ce médiateur n’existe pas) et en conséquence nous serons renvoyés en médiation au moment de l’arrêt de la biennale. Nouvelle perte de temps avec un avantage évident pour ALLIANZ qui pourra interférer dans l’expertise judiciaire alors qu’ils n’ont aucune preuve technique qui approuve leur position.
En tout cas nous avons une preuve de la volonté manifeste de ne pas mener une expertise objective.

Allllller revenons-en à notre sujet !

Ce sont encore ce même expert et ce même inspecteur qui ont vu notre chauffage défaillant. Ils n’entreprendront aucune démarche pour nous protéger alors que l’hiver se fait déjà bien sentir.

Nous aurons ainsi le choix de rester chez nous grâce à ALLIANZ piégés soit par le monoxyde de carbone soit par le froid, c’est simple… très simple même ! Nous ne choisissons ni l’un ni l’autre.

Cet événement se déroulera devant un Huissier de Justice et l’expert d’ALLIANZ semble vouloir minimiser le rôle et le constat de l’Huissier en suggérant que l’Huissier n’était pas vraiment présent ou qu’il n’aurait vu que quelques fissures et serait rapidement parti…

On ne saurait dénigrer la qualité de l’intervention de l’Huissier qui est resté le temps nécessaire et qui n’a pas pu partir vite car nous leur avons projeté un film montrant les ruissellements depuis la chaussée vers la construction et les terres voisines. Ce film fait déjà au moins 20 minutes ! Je vous laisse aller voir son rapport et télécharger le film…

Vous y trouverez par exemple de beaux clichés du poêle à pellets qui refoule, il y est dit que le film est explicite sur la nature des ruissellements contrairement à l’expert d’ELEX qui conclura en gros que le film ne prouve pas les ruissellements. Ce film montre au moins que les modifications apportées chez le voisin ne nous protègent pas contrairement aux affirmations de l’expert ALLIANZ précédent M. AD de CUNNINGHAM & LINDSEY.

L’expert d’ALLIANZ (M. PS) et l’inspecteur (M. AB) insisteront pour que nous cachions ce film pour éviter un risque pénal (le film est téléchargeable mais sans le son pour protéger le nom de nos voisins, les adresses exactes, mais on y voit bien les ruissellements…).

C’est aussi M. PS, expert d’ALLIANZ qui est parfois doté de capacités extraordinaires qui dit que l’on ne voit pas les ruissellements venir jusque chez nous (effectivement le colorant arrive sur les marches mais après on ne le voit pas passer dans le gazon…).

Alors sur le film on peut voir l’effet du colorant sur les marches :

La partie des marches exposée aux ruissellements (avec colorant) est plus usée. Cela ne peut pas être sans incidence chez nous !

 

(L’image peut être agrandie en cliquant dessus)

On voit bien que l’angle de la marche sans colorant et donc sans ruissellement est en bien meilleur état que la marche qui subit les ruissellements. On comprend pourquoi notre dalle de garage qui « accueille » cette eau au final (ruissellements et infiltrations) n’y résiste pas.

Deuxième analyse du film contesté par l’expert :

L'absence de colorant sur une partie des marches indique la partie haute et confirme l'existence de la pente et son inclinaison.

Pente confirmée.

 

 

(Pour agrandir cliquer sur l’image)
On constate que le colorant ne recouvre pas la partie haute des marches, cela confirme qu’il vient donc vers nous.

 

CQFD pour l’Huissier – l’expert M. PS d’ALLIANZ n’y voit aucune preuve de rien.

Ce qui nous semble assez exceptionnel en lisant encore cette expertise, c’est que j’ai été montrer à l’Huissier des fissures en l’absence des autres intervenants et que l’expert sait, sans y avoir assisté, ce que j’ai montré :!:

L’expert nous enseigne savoir ce qui se passe en son absence !
Encore une affabulation évidente à moins que ce ne soit encore un cas de « pouvoir paranormal »

Si nous revenons à ce que nous avons noté sur l’expertise judiciaire et sur l’expertise du marbre et du chauffage nous trouvons tout de même que l’on est en droit d’avoir un doute plus que raisonnable sur ces deux expertises de l’expert d’ELEX et l’inspecteur d’ALLIANZ.

L’expert d’ ALLIANZ, M. PS, poursuit et explique que le conduit du poêle est soudainement devenu dangereux sans le rattacher au fait que nous l’avons déclaré lorsque la maison a bougé (la même installation se trouve de l’autre côté de la maison qui ne bouge pas et ne provoque pas de problème).

La fosse à vidange qui se remplit d’eau à présent ? et bien c’est juste un problème de capillarité : franchement ce n’est pas tiré par les cheveux ? OK pour la capillarité mais l’eau elle vient d’où ? Nous rappelons que nous sommes en période de sécheresse et que cela ne se produisait pas du temps de l’ancien propriétaire.

Bref, le même expert nous fournira une explication sur une expertise amiable (enfin la fournira à ALLIANZ et nous dira qu’elle est « amiable » pour nous !).
L’expert nous le dit et on vous le prouve :

L'expert s'inquièterait pour nous... Rappelons-le : il a produit des faux contre nous et nous avions signalé au faux médiateur ALLIANZ la volonté d'agir à charge... mais en fait ce serait amiable !
En fait, cette expertise est surtout amiable pour ALLIANZ qui doit la détenir, contrairement à nous. Il semblerait qu’il y soit écrit que si notre poêle à pellets est dangereux ce n’est pas la faute du chauffagiste !

Voici l’extrait du gestionnaire de dossier M. HD d’ALLIANZ :ALLIANZ approuve les conclusions 'amiables' de l'expert ELEX qui retire toute responsabilité sur la dangerosité de notre chauffage contre le chauffagiste.

Apparemment l’expert a informé ALLIANZ, qu’il ne « semble » pas possible de reprocher au chauffagiste son installation alors qu’elle ne serait pas conforme et ALLIANZ approuve ! Nous n’avons donc a priori plus aucun droit à l’assistance juridique, les tiers n’encourent plus le risque de voir leur responsabilité civile engagée sur ce qu’ils nous font et ce qu’ils font chez nous !

Si nous utilisons ce chauffage alors nous serons responsables de notre propre mise en danger et ne pourrons nous en prendre qu’à nous-mêmes puisque nous en avons été aimablement informés ! En attendant, l’autre installation de chauffage fonctionne toujours M. L’expert avec toute mon amabilité.

En conclusion, passons outre la vraie raison des dysfonctionnements du chauffage pour nous pencher sur les actions et donc les intentions à notre égard.

Je tiens à dire que le défaut de chauffage sera rattaché en mai 2011 par ALLIANZ à nos problèmes de ruissellements de mai 2010 qui selon eux n’existent pas et que ce n’est qu’au mois de novembre 2011 que l’on expertisera notre chauffage pour constater qu’il déclenche l’alarme au monoxyde de carbone lors de son utilisation.
Nous serons donc privés de chauffage une bonne partie de l’hiver en attendant son expertise,
et surtout pour ne pas nous prendre en charge ! L’expertise aurait pu intervenir avant, ou nous aurions pu nous entendre dire que ce ne serait pas pris en charge quoi qu’il arrive !

C’est donc sciemment que l’on nous aura privés de cette expertise (6 mois d’attente !) et donc privés de pouvoir le réparer avant l’hiver.

C’est encore sciemment que nous serons abandonnés dans ces conditions à notre triste sort.

Le pire : pendant ce temps là nous ne pourrons pas garder notre petit fils car il aura déjà été malade début octobre à cause du froid chez nous !!! :cry:

Extra d’info : Nous avons fait resceller le conduit de chauffage après l’expertise et la maison n’a pas bougé depuis…. Et le chauffage ne refoule plus !


Voilà nous touchons à la fin du « détricotage » de nos aventures avec les experts et inspecteurs d’ALLIANZ. En seconde partie, je vous propose une série de questions / réponses qui reviennent souvent lorsque nous parlons de cette affaire.

Vous pouvez nous en poser ou nous laisser un message sur la page contact, j’ai hâte de montrer à Gilles ce site et lui prouver que tout le monde n’est pas indifférent !

A suivre, les questions fréquentes que plein de monde nous pose…

Show Judiciaire (page 2) Allianz & nous de A à Z (page 1)